Les Mercenaires

Forum de la Gilde des Mercenaires
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion
#Oswald : Bonjour Invité, nous sommes le Mer 20 Sep - 16:29

Partagez | 
 

 Les Mercenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ifritgf
Aventurier


Nombre de messages : 96
Age : 28
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Les Mercenaires   Jeu 17 Jan - 13:06

Les Mercennaires


Histoire

Les héros de l’ordre ancien, et leur chute


Le Grand Maître de l’ordre des Templiers de Luminea est venu ici sur Séridia nous apporter une grande nouvelle. Luminea n’est point détruite et ce bastion a repoussé complètement Les Landes. Le Grand Maître est venu ici apporter la solution à tous nos soucis vis-à-vis des Landes. Or celles-ci ne lui en ont pas laissé le temps.
Avant de mourir, il eu juste le temps grâce à la Guide (Freyja), au Catalyseur (Harback) de transmettre l’Ordre sur ces Terres au Successeur (Thar Varth) sans pouvoir nous communiquer tous les secret de la réussite. Nous savons maintenant que nous pouvons sortir victorieux du combat contre les Landes. A nous aujourd’hui de faire les recherches que nos Frères ont mené à bien à Luminea ici sur Séridia.

Les recherches avançaient et l’espoir de vaincre enfin les Landes grandissait dans le cœur de Freyja, Harback et Thar Varth. L’ordre devenait de plus en plus puissant et les Landes quelque soit leur rage ne pouvait que constater son incapacité à mettre fin à la croisade de ces trois héros. Et l’ordre aimait lui conter ces paroles :

Landes,
Face à nos magies tu pâlis,
Face à nos épées tu prie,
Face à nos armures tu t’éblouis,
Face à notre sagesse tu t’enfuies,
Et sous la force de notre volonté tu t’effondre.

Pour la première fois depuis bien des Fingelliens…. Les Landes tremblaient enfin. Les aventuriers pensaient avoir enfin une avoir trouvé une épaule sur laquelle ils pouvaient s’appuyer … Mais un mal étrange frappa certains peuples, ils ne supportaient pas qu’une poignée d’élus puisse tenir tête à leur ennemi éternel. Leur cœur tomba dans une paranoïa incompréhensible accusant ces héros de se servir d’armes impies et dangereuses pour l’équilibre de Séridia. Les rumeurs se propageaient toutes plus diffamantes les unes que les autres, la plupart des aventuriers ne les écoutaient pas mais de personnes influentes s’en servirent pour mettre à mal la réputation des Templiers de Luminéa. Surpris, ces derniers n’étaient pas préparés à ce que le peuple qui les avaient tant attendu puisse douter de leur honnêteté, durant tout la moitié de leur existence, les Templiers firent face sans broncher aux critiques mais leur moral s’érodait. Mois après mois, malgré leur volonté de fer, les injures finirent par atteindre leur cœur et l’envie de prendre l’épée devenait de plus en plus difficile à trouver. Et malgré le soutien encore présent de certains aventuriers, la flamme s’éteignit, se fut tout d’abord Harback qui délaissa les séridiens à leur triste sort… Puis le tour des deux Hommes Bleus qui se résignèrent à laisser ce travail inachevé entre les mains des aventuriers à présent seuls. C’est ici que les Templiers de Luminéa cessèrent d’exister.

La naissance de l’ordre nouveau

Les Landes étaient devenues encore plus féroces qu’avant, ses attaques avaient redoublés d’intensité pour faire passer l’envie aux aventuriers de retenter une pareille folie.
Un jeune homme vit ses parents emportés par une des hordes des Landes, il pleurait, d’une part son chagrin était du à la perte des êtres chère auxquels il tenait mais la plus insoutenable pour lui c’était que plus rien ne pouvait protéger la vie en Séridia depuis la disparition des Templiers. Plus aucun héros ne pouvait s’interposer entre la fureur des Landes et les peuples, les assauts des Landes n’était plus que violence et destruction, plus rien ne pouvait les arrêter.
La mort et le chagrin c’était emparé du cœur des peuples et des institutions, qui n’osaient même plus organiser de marchés en plein air de peur de se faire attaquer par des bêtes sanguinaires ou des vandales prêts à tout pour vider les caisses de pauvres marchands et dépouiller les explorateurs pacifistes. Les marchands priaient le retour d’un ordre capable de les protéger, et cherchaient désespérément d’anciens Templiers pour les convaincre de jouer le rôle de « bras armé » pour eux. Ce jeune homme se promit de tout faire pour redonner la vie à un nouvel ordre. Il parcourut bien des contrées pour retrouver la trace des Templiers disparus, il rencontra certains d’entre eux au file de ses voyages, mais tous lui répondirent la même chose : « La folie des hommes nous a détruit et je crains que si nous revenions comme avant, cette folie nous détruira encore et encore… ». Ce jeune homme se décida à trouver un moyen pour permettre aux Templiers de retrouver leur éclat, il passait son temps à lire et relire les exploits de Fingel… C’est au bout de longues heures qu’il comprit le réel défaut de la philosophie des Templiers, ceux-ci ne voyaient pas que les aventuriers pouvaient être corrompus et avaient un peu trop souvent fait confiance sans rien demander en échange. Il fallait trouver un moyen pour que les Séridiens ne puissent atteindre ce cœur de pierre formé par l’Ordre, renforcer le secret de la volonté des Templiers. Les Templiers s’étaient montré trop indépendants, ne s’ouvrant que trop rarement sur le commerce avec les aventuriers et les natifs bien que disposant d’énormes possibilités commerciales les Templiers n’en faisaient rien ce qui contribua peut-être à la suspicion de certains aventuriers.

Principes de la gilde

Il était donc évident que le nouvel Ordre devait être beaucoup plus strict quant à la foi qu’ils portaient envers les aventuriers, il ne fallait plus seulement protéger mais aussi se préserver. Les échanges avec les autres gildes devaient se faire encore plus rapidement afin de nouer des liens durables d’alliance et d’amitié.

Avec pour but de faire reculer le banditisme dans les Landes et pourquoi pas à long terme chasser les Landes de certaines Terres sauvages. Et par-dessus tout venger les innocents, ceux pour qui toute violence sera contraire à leurs principes. En cas de menace planant sur Séridia, l'appuie des Mercenaires pourra être demandé bien évidemment par l'autorité sans contre partie à payer dans le même objectif de préservation et de paix pour les peuples.

Les Mercenaires n’ayant pas la prétention d’être des justiciers, nous n’interfèrerons pas dans les affaires de justice, ainsi, sauf demande explicite, nous ne ferons pas le travail des miliciens ou du tribunal qui resteront ainsi complètement libre de leur actions.

Ifritgf
Fondateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mercenaires.forums-actifs.com
 
Les Mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Horde]Recherche mercenaires.
» GN "le marché aux mercenaires"
» On leur préfère même héros et mercenaires!
» Armée Mercenaires kroots à environ 1000 PTS
» [WhB] [1500] [am] Gobs (Erwan) vs Mercenaires (Blackmane)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mercenaires :: Présentation de la gilde :: L'histoire des Mercenaires-
Sauter vers: